Quels Bureaux Choisir pour Aménager son Open Space ?

Dernière mise à jour :

Vous souhaitez aménager un open space mais n’avez aucune idée du mobilier de bureau à installer ?

Tailles et hauteur des bureaux, couleurs des plateaux ou isolation entre les postes de travail : les options sont multiples pour les bureaux partagés (appelés aussi bureaux bench).

Pour faire les bons choix, Kollori vous explique comment aménager un espace partagé et vous a sélectionné les meilleurs bureaux pour openspace.

Qu’est-ce qu’un open-space ?

Un open-space est un environnement de travail partagé, dans lequel aucune cloison n’est positionnée.

Les open spaces (ou bureaux sans cloisons) sont des espaces de travail de plus en plus utilisés en entreprise.

Devenu petit à petit la norme dans les locaux des start-ups mais aussi dans ceux des grands groupes, ce mode d’organisation permet d’optimiser son nombre de mètres carré tout en encourageant le partage et la collaboration entre les équipes.

Comment aménager un open-space

Positionner les différents services sur le plateau

Avant tout chose, il va falloir calculer le nombre de personnes qui pourront travailler dans votre espace partagé.

Il est nécessaire de prendre en compte le nombre de mètres carré du lieu et le type de sortie disponible (une sortie unique ou plusieurs en cas d’incendie par exemple) pour connaitre votre limite.

Ensuite, il est indispensable de lister tous les services de votre entreprise, le nombre de collaborateurs qui les composent et les interactions habituelles entre ces dits services.

C’est peut-être une des étapes les plus difficiles d’un aménagement d’un open space.

En effet, pour bien comprendre comment fonctionne une entreprise, il faut analyser les flux de communication entre les équipes, mais aussi comprendre celles qui ne peuvent pas travailler à proximité (le service comptabilité qui doit se concentrer n’est souvent pas placé à côté du service commercial, réputé bruyant).

C’est tout l’intérêt de confier la conception des plans de bureaux à un professionnel.

Faire attention à la réglementation

Le code du travail recommande un espace minimum de 10m2 pour un poste de travail.

Pour les espaces de circulation, il faut prévoir une distance minimum de 80 cm pour le passage d’une personne.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre dossier sur l’agencement de bureaux.

Diviser l’open-space en sous-zones

Un open space n’est pas forcément seulement composé de postes de travail. Si vous souhaitez enrichir cet environnement de travail, il est nécessaire de se poser les bonnes questions sur les autres zones que vous souhaitez implanter.

Cela peut être :

  • un espace de réunion formel ou informel
  • un espace pour passer ses appels téléphoniques (avec une phonebox par exemple)
  • un espace de détente
Un exemple de cloison acoustique autoportante que l’on peut utiliser pour séparer facilement deux zones.

Bien prévoir ses espaces de circulation

La circulation doit être possible dans un open space. En effet, les collaborateurs doivent pouvoir se rendre à leur poste de travail facilement mais aussi interagir avec des collègues.

Il faut prévoir un espace de recul nécessaire pour chaque poste de travail et un peu de dégagement autour pour que les collaborateurs puissent travailler entre eux.

Un couloir central est aussi recommandé afin d’accéder rapidement à d’autres parties de l’espace professionnel et ne pas devoir zigzaguer entre ses collègues pour quitter son poste de travail.

Quels bureaux pour open space choisir ?

Le bureau bench 4 ou 6 places : le bureau le plus classique et le plus utilisé

Appelé aussi bureau modulaire, le bureau bench est dédié au travail de 4 ou 6 personnes voire plus. Il permet d’optimiser l’espace mais aussi de constituer des équipes sur le plan physique.

Comme vous pourrez le voir dans les locaux ci-dessous, chaque salarié a un autre salarié en face et à côté de lui.

Les locaux de Medhelp – Crédits : A Design Lifestyle- Julia Sperling

Souvent moins cher (en raisonnant au prix par poste de travail) qu’un bureau individuel, il permet de faire de belles économies sur la fourniture de mobilier de bureau pour vos bureaux.

Il possède de nombreuses gammes différentes, qui s’adaptent à tous les besoins et à tous les budgets. Les bureaux bench peuvent contenir des parois entre chaque poste de travail (acoustique ou non), la possibilité d’accrocher un écran (avec un support bras articulé) et bien sûr une trappe pour faire passer les câbles.

C’est le type de bureau que nous vous recommandons pour une équipe qui travaille sur un projet commun !

Niveau design, plusieurs coloris et matières sont disponibles pour les plateaux et les pieds. Ce type de mobilier peut aussi être utilisé pour l’aménagement d’un espace de coworking. Attention cependant à ce que les produits que vous choisirez concordent bien avec l’architecture intérieure de vos bureaux, leur style et leur concept.

Pour améliorer votre RSE, n’hésitez pas à découvrir les bureaux Made in France. Ce sont des produits souvent disponibles en stock et qui sont fabriqués près de chez nous.

Le bureau en étoile : passé de mode

Très utilisé pour les centres d’appel, ce type de bureau en étoile est totalement passé de mode dans les open spaces modernes.

Il permet d’installer des îlots dans un grand espace mais n’est pas très esthétique et posent des inconvénients pour le passage.

Ce sont souvent les mêmes modèles qui sont proposés par les fabricants, et souvent peu modernes.

Nous ne le conseillons pas car ils ne possèdent plus beaucoup d’avantages en termes de fonctionnalité et de productivité des employés.

Quelle taille par poste de travail ?

La médecine du travail et l’AFNOR (Association Française de Normalisation) ont dressé une liste de recommandation concernant l’environnement de travail dans le but de protéger la santé des salariés.

Les surfaces minimales recommandées par poste de travail sont de 10m2 pour 1 personne, de 22m2 pour 2 personnes (soit 11m2 par personne), de 33m3 pour 3 personnes (soit 11m2 par personne), etc…

Les locaux de Mendeley / Crédits photo : align – Gareth Gardner

Le plan de travail doit mesurer au minimum 120 x 80 cm. Dans les faits, les bureaux standards mesurent plutôt 140 x 80cm ou 160 x 80cm, de quoi laisser plus d’espace aux salariés.

Il est également nécessaire d’adapter cette taille aux besoins de vos équipes. Les professions administratives auront par exemple besoin de plus d’espaces pour entreposer des dossiers, devis ou factures.

Quelle structure (piètement) faut-il choisir pour les bureaux ?

Plusieurs structures existent pour le piètement de vos bureaux :

  • Carré – rectiligne : ces types de bureau possèdent une structure robuste
  • Vertical : classique
  • En biais : plus design et de plus en plus appréciés par les architectes d’intérieur

Les piètements sont réalisés en acier ou en bois pour une solidité à toutes épreuves.

Certains fabricants de mobilier de bureau pour open space permettent également de choisir la couleur du piètement de vos bureaux pour la coordonner avec sa charte graphique par exemple. Pratique si la couleur est adaptée !

Quelle couleur de plateaux faut-il choisir ?

Dans la grande majorité des cas, prévoyez un plateau blanc ou bois clair pour les benchs de votre open space. Ces coloris permettent de rendre plus moderne l’ensemble de cet espace. La majorité des bureaux bench sont conçus en bois mélaminé résistant.

Les bureaux de Fullscreen / Crédit photo : Rapt Studio – Eric Laignel

Évitez absolument les plateaux “bois standard”, tendances il y a une trentaine d’années, et toujours en vente chez beaucoup de fournisseur de mobilier de bureau.

Enfin, dans votre agencement, ne choisissez pas de plateaux trop sombres qui auraient comme inconvénients de rendre moins lumineux l’espace et de le réduire.

Un exemple à éviter…

Comment s’isoler dans un open space et gérer le bruit ?

Certaines personnes en entreprise passent régulièrement des appels téléphoniques ou ont besoin tout simplement de s’isoler pour travailler dans le calme une ou deux heures par jour.

Les bureaux de Whil / Crédit : HGA Architects and Engineers – Gregory Cortez

Pour répondre à ce problème, plusieurs solutions ont été trouvées :

  • Ajouter des cloisons acoustiques en face à face ou cloisonnettes sur les côtés (qui absorbent le bruit) directement sur les bureaux bench. Cette solution permet certes, de réduire le bruit mais pas de le faire disparaître
  • Prévoir l’installation d’un box ou d’une phone booth dans l’open space pour passer ses appels en toute quiétude

Pour en savoir plus, nous avons écrit un article sur l’acoustique dans les open spaces.

Les locaux de Philips en Allemagne – Crédit : Seel Bobsin Partner

Dois-je prévoir des caissons individuels ?

Les caissons à roulettes individuels sont encore d’usage dans la plupart des grandes organisations privées et publiques. Pourtant, face à l’évolution de nos modes de travail, ils n’apportent qu’une utilité modérée.

Les bureaux de Paragon Interserve / Crédit : Resonate Interiors / Philip Durrant

En effet, seule la partie tiroir est utilisée pour ranger quelques documents ou ses affaires personnelles. Les portes dossiers ne sont quant à eux presque plus utilisés.

Nous ne conseillons donc pas d’installer un caisson pour chaque bureau mais plutôt de prévoir un casier de rangement individuel dans l’open space. Chaque salarié pourra ainsi ranger ses affaires avant de partir du bureau et laisser ainsi sa table propre et dégagé.

La gestion de la connectique

Chaque bureau bench pour openspace intègre la gestion des connectiques via un plateau coulissant. Les câbles deviendront donc invisibles pour un confort esthétique mais aussi pour éviter de s’en prendre dans les pieds par exemple.

Pour tout aménagement de bureau, les installateurs de mobilier de bureau ont l’habitude de s’occuper également de la gestion des câbles.

Quel éclairage pour votre open space

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’éclairage de bureau.

Comment décorer son open space ?

L’open-space est souvent le lieu où les collaborateurs vont passer le plus de temps dans leur journée de travailler. Créer une ambiance attrayante et confortable pour eux parait donc essentiel pour les motiver et les rendre plus créatifs / performants.

Pourtant, la majorité des espaces partagés de ce type sont assez basiques. Les murs sont blancs et dénués de décoration, les couleurs des mobiliers sont neutres voire ternes et aucun élément graphique ne fait référence à la marque.

Pour rendre ce lieu enfin attractif, on vous conseille par exemple de peindre un mur avec une couleur pastel, mais aussi afficher un stickers dynamique, installer un mur d’expression et un porte manteau design.

Niveau cloisonette de séparation des bureaux partagés, on pourra choisir des tissus colorés qui rappellent la charte graphique de l’entreprise.

Quel couleur choisir pour son open space ?

Pour les open spaces, nous vous conseillons d’éviter les couleurs trop dynamiques car fatigantes pour vos collaborateurs. Optez plutôt pour des couleurs neutres comme un bleu léger, du beige ou un blanc écru.

Laisser un commentaire