Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Comment réduire le bruit dans un openspace ?

Le principe d’open space s’est développé dans les années 1960 et a atteint un pic d’utilisation dans les années 1980 où les entreprises n’hésitaient pas à entasser de nombreux salariés dans un espace restreint et peu attrayant afin de faire baisser les coûts. Depuis les années 2000, les open spaces ont toujours la cote mais sont vus différemment : désormais l’espace doit être accueillant pour le collaborateur et doit permettre de travailler de manière efficace et collaborative.

Stickers Work Hard Stay Humble par Kollori chez la start-up Holidog


Oui mais voilà, selon une enquête pour Actineo - observatoire pour la qualité de vie au bureau - seuls 67% des français évoluant en open space sont satisfaits de leur espace de travail, contre 88% de ceux travaillant dans un bureau individuel (2014). Sont mis en cause : le bruit bien entendu, qui reste le problème majeur dans ces espaces et qui empêche de nombreux employés de se concentrer ; l’aspect froid et peu personnel, presque déshumanisé ensuite ; et l’aspect intrusif pour finir, l’impression de ne jamais être seul(e).

Le problème du bruit se pose notamment pour la génération Y - individus nés entre 1980 et 1994 - qui représentera 75% de la population active d’ici 2020, selon une étude de 2009 publiée par l’Université de Stanford. Génération ayant tendance à “zapper”, ces actuels et futurs employés sont davantage sensibles aux distractions que leurs aînés et ont du mal à se concentrer sur une mission à la fois. L’open space n’aide pas à cause du niveau sonore élevé et de l’agitation permanente.


Pour conserver le fonctionnement de l’open space et ses multiples avantages (coûts moins élevés pour l’entreprise, communication et collaboration plus aisés entre les employés, rapports humains plus fréquents et chaleureux, accessibilité accrue aux différents espaces de l’entreprise…) il est donc nécessaire d’agir et de mettre en place des solutions adaptées à vos locaux pour réduire le bruit durablement dans l’open space et offrir à vos collaborateurs un cadre de travail idéal.


Le principe à retenir est celui du “multi space” plus que de “l’open space”. Il s’agit de créer un environnement toujours ouvert mais où des espaces de travail différents se distinguent pour permettre aux salariés de se déplacer selon leurs besoins (moments de détente, de concentration…) et les périodes de la journée.

1

Travailler sur le sol pour réduire le bruit

Cela peut paraître secondaire mais il est important de penser au sol pour réduire le bruit dans votre open-space. Bien entendu un tel projet se prépare en amont et il est idéal d’isoler efficacement vos bureaux avant que vos employés ne s’y installent. Bien entendu, si cela n’est pas possible, il vous est toujours possible d’y songer dans un second temps.

Bureaux de M Booth à New York - Photographe : Garrett Rowland

Prévoyez donc de la moquette pour absorber le bruit des pas sur le sol. Elle a également l’avantage d’être plus chaleureuse qu’un sol froid comme une surface bétonnée ou en PVC par exemple.

Bien entendu, selon vos goûts et le niveau sonore souhaité dans votre open-space il est possible d’adapter votre revêtement de sol. Gardez seulement à l’esprit qu’il participe grandement au bruit présent dans vos locaux !

Besoin de réduire le bruit dans vos espaces professionnels ?


Kollori vous aide à intégrer des solutions acoustiques et / ou à modifier vos implantations actuelles pour réduire le bruit dans vos bureaux. Contactez-nous à bonjour(at)kollori.com

2

Accessoiriser les murs pour supprimer l'effet brouhaha

Au même titre que le sol, les murs ont leur rôle à jouer dans l'aménagement de votre espace pour limiter le bruit au maximum. Pensez par exemple à ajouter des cloisons acoustiques entre les différents espaces de votre open space ou à ajouter des panneaux acoustiques sur certains murs selon votre budget et vos besoins.

Si vous ne souhaitez pas investir pour des panneaux acoustiques dans l’ensemble de votre open space, définissez un espace adapté pour que vos collaborateurs puissent travailler en silence, un lieu où la concentration règne et où vous pourrez focaliser vos efforts...et vos dépenses. Après tout, tout le monde ne souhaite pas forcément travailler en silence ! C’est à vous de connaître vos employés, leurs besoins, et éventuellement d'interagir avec eux avant les travaux pour évaluer la taille de l’espace parfaitement silencieux de votre open space.

Si vous ne souhaitez pas habiller vos murs, il est possible de séparer certains espaces avec des cloisons acoustiques mobiles (certaines sont à roulettes comme celles ci-dessous).

3

Ne pas oublier la plafond

Après le sol et les murs, pensez également au plafond : il vous est possible de coller des panneaux acoustiques ou divers éléments acoustiques qui pourront parfaitement s’insérer dans votre décoration et ainsi apporter chaleur et convivialité à votre espace tout en limitant le bruit au maximum.

L’entreprise Texaa par exemple vous propose des revêtements acoustiques pour murs et plafonds. Jugez par vous-même mais nous on aime vraiment le rendu final !

4

Bien réfléchir à l'implantation des bureaux

Bien entendu, comme nous l’avons mentionné, il est important de réfléchir à des espaces distincts et adaptés aux différents besoins et envies des collaborateurs : un espace réunion, un espace détente, un espace “concentration”, un espace repas…

Bureaux de BKM Headquarters par Hollander Design Group - Crédit photo : Jasper Sanidad

Vous pouvez même pensez à différents lieux de vie pour chacun d’entre eux. D’une équipe à l’autre, d’un sujet à l’autre, les réunions ne se ressemblent pas, n’est ce pas ? Pourquoi ne pas suivre l’exemple de jeunes start-up prometteuses en instaurant par exemple un espace de réunion où les collaborateurs se tiendraient debout, pour les meetings rapides et dynamiques ; un espace où ils seraient assis pour les réunions plus classiques et éventuellement plus longues ; et enfin un espace réunion où les collaborateurs pourraient réfléchir en position allongée, sur des “poufs” ou des sofas moelleux, pour réfléchir et brainstormer ensemble sur des sujets plus créatifs.

Chaque espace de réunion pourrait alors être réfléchi différemment et l’acoustique doit également être pensée en fonction. De même, il est possible de disposer différents espaces de concentration dont par exemple un pour passer des appels au calme.

Bureaux de Publicis à Sofia - Photographe : Minko Minev

Enfin, nous vous recommandons de séparer certaines équipes selon leur propension à avoir un niveau sonore élevé. Les commerciaux par exemple très souvent au téléphone, ne doivent pas être mis à côté de votre équipe comptable qui doit se concentrer ; votre équipe marketing a peut-être besoin d’être à proximité de la salle de réunion “allongée” pour débattre de la prochaine campagne de communication qu’ils s’apprêtent à lancer...Il est nécessaire de bien connaître vos équipes, ainsi que leurs activités quotidiennes pour évaluer le bruit et ainsi les travaux et aménagements à réaliser dans votre espace.

5

Le savoir-vivre

Quelques rappels ne feront pas de mal à vos employés : ne pas passer d’appels bruyants près de collègues concentrés, ne pas rire bruyamment près de la cuisine si celle-ci est à proximité des bureaux... Pourquoi ne pas ajouter une partie sur le bruit et les règles à respecter pour ne pas gêner ses collaborateurs dans votre “code de bonne conduite” ? Pourquoi ne pas afficher clairement le niveau sonore autorisé dans chaque espace via un code couleur ou un système de mégaphones à trois niveaux (un mégaphone pour un espace où la concentration est de mise, deux si le bruit est toléré, trois s’il s’agit d’un espace convivial et de partage…) ? Plusieurs solutions sont à votre portée pour une communication interne efficace !

Nous vous recommandons bien sûr de travailler main dans la main avec vos employés afin d’amorcer le changement en douceur et de réduire le bruit en open space de manière naturelle et fluide.

Bon courage pour vos aménagements !

Besoin de réduire le bruit dans vos espaces professionnels ?


Kollori vous aide à intégrer des solutions acoustiques et / ou à modifier vos implantations actuelles pour réduire le bruit dans vos bureaux. Contactez-nous à bonjour(at)kollori.com