Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

3 astuces pour booster sa productivité en openspace

Après avoir connu une longue période de gloire où l’on vantait tous ses bénéfices comme la proximité des collaborateurs et l’émulation du travail en équipe, l’openspace est aujourd’hui décrié et remis en question. Certaines entreprises pensent qu'il serait nuisible à la bonne concentration des collaborateurs, et donc, à terme, à la productivité de l’entreprise.

S’il est vrai que le travail en openspace présente quelques particularités dont il faut savoir tenir compte, il est aussi parfaitement possible de compenser ces petits défauts et de se prémunir contre ses effets négatifs pour profiter uniquement des avantages et ainsi booster sa productivité.

Kollori vous en dit plus sur ce sujet complexe et vous donne 3 astuces pour rester productif durant votre journée de travail.

Envie de décorer de façon originale et colorée votre openspace ? Découvrez Kollori.com !

Trouver le moyen de s’isoler pour rester concentré

L’exposition au bruit ambiant est le tout premier facteur mis en avant pour expliquer la baisse de la productivité dans l’openspace. La tolérance au bruit est une affaire très personnelle, et les bruits gênants ne sont pas les mêmes pour tous.

Il faut donc dans un premier temps identifier les bruits qui perturbent et gênent la concentration.

Que ce soient les conversations des autres collaborateurs, les collègues qui parlent au téléphone, les bruits de circulation liés à des fenêtres non équipées de double vitrage, les sonneries de téléphones, les ronronnements d’ordinateurs un peu anciens ou les bruits de machines (photocopieuses, imprimantes), il existe pour chacun d’entre eux, différentes parades à mettre en place et qui permettent de les atténuer, voire de les oublier complètement.

Depuis 2006 et la publication d’une norme définissant les règles de confort acoustique, les entreprises ont l’obligation d’assurer aux salariés un certain confort acoustique dans les bureaux. En clair, un nombre de décibels défini par cette norme à ne pas dépasser.

Il est possible pour le salarié de demander une mise en conformité avec cette norme, et si les bureaux de l’openspace ne sont pas équipés de cloisons isolantes, de demander l’installation de totems et de panneaux acoustiques absorbants qui permettent de baisser le niveau de décibels et d’atténuer les effets ravageurs du bruit.

D’autres solutions plus radicales comme les boules quies ou les casques anti-bruits vous permettent de faire taire les bruits parasites perturbants autour de vous sans vous couper totalement de votre environnement de travail.

Vous pouvez aussi vous isoler complètement avec un casque et de la musique mais attention au réglage du volume, veillez à ne pas créer des bruits parasites qui gêneront vos proches voisins.

Pour les appareils (téléphones, ordinateurs, imprimantes, etc..) vous pouvez par exemple les éloigner de votre bureau. Si les ordinateurs ronronnent trop fort, c’est qu’ils sont équipés d’un ventilateur ancien, il est possible de faire changer ce ventilateur (ou l'ordinateur). N’hésitez pas à le suggérer à votre supérieur hiérarchique 😉

Travailler sur des tranches horaires décalés et marquer clairement sa zone d’intimité

Si malgré ces précautions contre le bruit, vous n'arrivez toujours pas à vous concentrer, vous pouvez essayer de venir travailler sur des tranches horaires personnalisées pour profiter de vraies périodes de tranquillité et d’intimité dans votre journée de travail.

Vous pourrez alors découper/organiser votre journée en fonction de ces plages de tranquillité /non tranquillité en positionnant les tâches qui demandent le plus de concentration dans ces moments où vous êtes seul dans l’openspace.

Le reste du temps, délimitez clairement aux yeux de vos collaborateurs les moments où vous discutez avec eux autour d’un café et les moments où vous ne souhaitez pas être dérangé.

Vos collègues intégreront ainsi rapidement le fait que vous ne souhaitez pas être dérangé durant ces périodes.

Utiliser le télé-travail quelques jours par semaine

Si le contenu de votre travail nécessite de longues plages de concentration et que le travail en openspace rend quasi-impossible ces moments d’intimité et de concentration prolongés, vous pouvez alors suggérer à votre manager des journées de télé-travail.

C’est une disposition de plus en plus acceptée par les entreprises conscientes des limites du travail en openspace et dont vous pouvez profiter pour un travail de meilleure qualité.

S’il est important de garder le contact avec ses collègues de travail quelques jours par semaine pour garder un esprit d’équipe et profiter de l’émulation du travail collaboratif, il n’est pas impératif d’être présent dans l’openspace tous les jours de la semaine.

Si vous optez pour cette solution de travail à domicile, aménagez-vous un espace de travail calme où votre concentration sera optimale, où vous ne serez pas dérangé et profiterez de ces moments de concentration complète pour effectuer les tâches qui requièrent le plus de concentration et de précision.

De cette manière, vous viendrez au bureau sans stress et pourrez échanger avec vos collègues de manière plus détendue et sans culpabilité par rapport à des retards ou un travail de piètre qualité. Vous profiterez des avantages du travail en open space sans pâtir de ses pesanteurs et de ses inconvénients.

Alors prêt à travailler en openspace ?

Le travail en open space est une manière de travailler qui peut donc être très efficace lorsqu’on sait en apprécier ses bénéfices. Cependant, il faut également être conscient de ses limites et savoir mettre en place les solutions les mieux adaptées à son activité, à ses spécificités et ne surtout pas négliger ses besoins personnels de concentration et d’intimité.

C’est la qualité de silence et d’intimité que vous arriverez à créer qui vous rendra plus solide et vous permettra de mieux supporter ces moments de bruits et d’agitation autour de vous sur lesquels on ne peut pas toujours agir, tout est bien souvent une affaire d’équilibre en matière de bien-être au travail.

Envie de décorer votre openspace ?

Kollori vous propose des stickers ou des affiches de bureau originales pour décorer facilement votre openspace !